Problématique de piratage des comptes : Tout ce qu’il faut savoir avec Alpha Diallo, le président de l’Ablogui

Les réseaux sociaux sont de nos jours plus en plus convoités par les citoyens. Ces outils numériques ont certes beaucoup d’avantages mais également des inconvénients non négligeables. Certains utilisateurs sont confrontés à des piratages de comptes ou de création des comptes fictifs parallèles qui leur causent d’énormes dégâts. Au cours d’un entretien qu’il a accordé à www.gui-plus.com ce lundi, le président de l’Association des blogueurs de Guinée (ABLOGUI) a abordé cet épineux problème qui devient récurrent sur la toile. Alpha Diallo a expliqué les raisons de ces piratages tout en donnant des pistes de solutions qui permettront aux utilisateurs d’être à l’abri de ces problèmes.

Lisez l’intégralité de l’interview !

Guiplus224 : Aujourd’hui, nous assistons de plus en plus à des piratages de comptes sur les réseaux sociaux, quel est votre lecture de ce état de fait ?

Alpha Diallo : Moi je ne parlerai pas de piratage, pour moi c’est très difficile d’avoir de piratage parce que, pirater un compte suppose qu’il y ait une faille dans le système des grandes plateformes qui contiennent ces comptes. Donc, à partir de cette faille là qu’un individu puisse prendre le contrôle d’un ensemble de comptes, ce n’est souvent pas le cas parce que justement la plupart de ces plateformes sont très sécurisées et ont des bonnes équipes dernière qui assurent leur sécurité. Ce qu’il y’a c’est beaucoup plus la prise en contrôle de certains comptes par des individus malintentionnés.

Guiplus224 : Alors, qu’est-ce qui est à l’origine de ces dangers dont sont confrontés certains utilisateurs de l’internet ?

Alpha Diallo : Souvent ce qui est à l’origine, c’est un ensemble des comportements qui sont de plus ou moins « malsains » que certains utilisateurs d’internet ont sur les réseaux sociaux. C’est par exemple, parfois vous voyez des gens qui cliquent sur tous les liens, parfois qu’ils remplissent même des formulaires ou parfois sur des jeux, cela donne la possibilité à celui qui a crée le jeu d’avoir accès à une bonne partie des données sur son compte, c’est-à-dire qu’est-ce que l’année 2021 vous réserve, combien d’enfants vous allez avoir, des choses comme ça, sauf que dans ce type d’applications souvent en cliquant sur le lien vous les donner tacitement l’autorisation d’avoir accès à une bonne partie de vos données sur votre compte et donc, cela peut permettre à des individus malsains de prendre contrôle de votre compte. L’autre chose qu’il y’a, ce que certaines personnes se connectent sur plusieurs appareils en laissant comme ça leurs comptes ou ont des mots de passe extrêmement facile à deviner et ça fait que des individus malintentionnés derrière peuvent prendre le contrôle de ces différents comptes. Pour moi, ce n’est pas directement du piratage parce que le piratage est beaucoup plus complexe et cela va concerner toute ou une partie de la plateforme. Malheureusement je ne pense pas qu’en Guinée ou chez nous en Afrique, il y’a très peu de personnes qui peuvent en réalité mettre en place des opérations de piratage des comptes. Donc, c’est un ensemble de causes qui sont beaucoup plus humaines, beaucoup plus liées à notre comportement sur l’internet, à nos habitudes de tous les jours dans la vie réelle et c’est ce qui a des répercussions, donc qui permet à des individus malintentionnés de prendre le contrôle sur une partie de notre vie numérique.

Guiplus224 : A vous entendre, on a l’impression que ce problème est lié à un manque d’information de la part de certains utilisateurs, est-ce le cas ?

Alpha Diallo : Oui, il y’a beaucoup de manque d’information quand même ou parfois même vous avez l’impression qu’on est un peu léger en fait. Il y’a des gens qui sont bien informés mais qui ont la tentation de savoir certaines choses inutiles ou parfois des personnes qui même par inadvertance, par exemple je peux me connecter ici, après laisser mon compte et quelqu’un d’autre vient se connecter et avant de faire autre chose, décidé de changer mon mot de passe ou faire autre chose avec mon compte. Donc, tout ça c’est possible. Il y’a les deux en fait. Il y’a ce laisser aller qui est là pour montrer de légèreté, mais souvent il y’a un manque d’information parce que de plus en plus des compatriotes ont accès à internet. Sauf que les gens ont directement accès à internet sans avoir le minimum d’éducation aux médias, le minimum d’information sur ce qui est l’internet et comment ça fonctionne. Donc, ça fait que ces personnes sont beaucoup plus exposées à ce type de danger. Ce qui faut savoir aussi le business qu’il y a derrière ces comptes c’est simple. Ce que les gens qui font de l’arnaque, des brouteurs et autres qui sont sur internet ont compris qu’en venant créer un nouveau compte en mettant des belles photos et en envoyant des demandes aux gens, de plus en plus les gens sont méfiants parce que dès qu’on voit un nouveau compte on a du mal à accepter jusqu’à même dialoguer, donc c’est plus pratique pour eux de prendre le contrôle des comptes déjà existants depuis des années avec des amis, avec tout ce qu’il y’a, modifier les paramètres, ça va donc rendre plus facile leurs stratégies d’arnaques. L’autre chose qu’il y’a aussi, ce qu’on prend le contrôle de ce type de comptes qui ont beaucoup d’amis, qui se sont forgés une notoriété pour parfois faire de la publicité sur d’autres comptes. Ils vont promouvoir certains produits, certaines marques, ils envoient des messages à des gens, aux amis du propriétaire du compte, donc ça fait qu’il y’a une sorte de business derrière ce piratage là même si on écarte pas aussi du fait que certains piratages sont extrêmement malveillants et donc sont même l’œuvre des personnes qui nous sont proches.

Guiplus224 : Qu’est-ce que maintenant ces victimes de piratage doivent faire à court terme pour se protéger ?

Alpha Diallo : La première des choses à faire, c’est systématiquement éviter de cliquer sur n’importe quels liens, systématiquement éviter. Quand on vous envoie de regarder une vidéo, dès qu’il s’agira de cliquer, ne faites pas d’abord automatiquement, essayez d’analyser le lien avant de cliquer. Il faut beaucoup se méfier de tous ces jeux dont on ne sait pas d’où ils viennent qui vous promettent de vous dire qui est votre amoureux secret, combien d’enfants vous devez avoir, qu’est-ce que l’année vous réserve, ce sont des jeux qui le plus souvent prennent vos données et au pire des cas prennent le contrôle de vos comptes. L’autre chose, c’est d’être plus vigilant et aussi d’activer tous les systèmes de sécurisation. La plupart des gens dont on prend le contrôle des comptes peuvent répondre leurs comptes mais y’a d’autres ce n’est pas possible parce que ces personnes n’ont pas activé tous les paramètres de sécurité. Faut pas parfois hésiter, même si vous donnez beaucoup des données à Facebook de renseigner votre numéro de téléphone, d’avoir des mails qui sont valides, parce que quand quelqu’un prend le contrôle de votre compte et ça trouve que vous n’avez plus votre mail avec lequel vous avez créer votre compte ou le numéro, alors il faudrait bien que vous trouvez des moyens pour dire à Facebook que c’est votre compte. Donc, le fait d’activer tous les paramètres de sécurité et les mettre à jour vous permet de récupérer votre compte quand quelqu’un va prendre son contrôle. L’autre chose, c’est d’éviter des mots de passe trop simple tels que votre numéro de téléphone ou votre date de naissance, ce sont des choses qui sont extrêmement simples et donc quelqu’un qui vous connaît peut facilement essayer de prendre le contrôle de votre compte. C’est pour cela on ne parle même plus de mot de passe, mais de phrase de passe parce qu’il faut avoir des longues phrases, comme ça c’est plus compliqué avec des lettres majuscules, minuscules et des chiffres. Ça vous met à l’abri d’un piratage par profilage social qui peut être entretenu par vos proches par exemple pour vous nuire. Et quand il y’a prise en contrôle d’un compte par un de vos proches par exemple pour vous nuire, d’utiliser vos données personnelles, vous avez toujours la possibilité de porter plainte contre la personne parce que ce type d’action est sévèrement puni par la loi sur la cybersécurité de 2016. La personne peut être condamnée jusqu’à 2 ans pour l’utilisation des données à caractère personnel d’une tierce personne sans autorisation.

Entretien réalisé par Abdourahmane Diallo pour www.gui-plus.com

(00224) 621 28 03 88 / 664 79 20 35

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *