Palais du peuple: <<Nous voulons une transition rationnelle…>>Dansa Kourouma

La concertation nationle lancée par le comité national du rassemblement et du developpement ( CNRD) s’est poursuit ce mercredi 15 septembre avec les acteurs de la societé civile. Ils ont été nombreux à repondre l’appel de la junte à sa tête le colonel mamady Doumbouya.
Reparties en deux (2) groupes, les organisations de la société civile guinéennes ont été reçues par le président du CNRD. À la sortie de la prise de contact avec les nouvelles autorités, certains presidents se sont exprimés devant les medias nationaux et internationaux présents. Selon eux, c’est non seulement une rencontre de prise de contact mais aussi de donner et de recevoir. Pour Dansa Kourouma, Président du Conseil national des organisations de la société civile (CNOSC), il ya de l’assurance:

<<C’est un sentiment d’espoir, de responsabilité d’abord, parce que nous devons affirmer notre volonté de poser les bases d’une véritable démocratie et d’un État de droit et qui doit déboucher inéluctablement à la mise en place d’institutions fortes issus d’élection, transparente, libre et équitable>>

Concernant la transition, Dansa Kourouma fait comprendre ses souhaits:

<<Nous voulons une transition rationnelle, rationnelle qui ne doit pas être précipitée, elle ne doit pas être aussi très longue. Une transition précipitée nous risquons de rater les fondamentaux et une transition trop longue les militaires s’installent..>>

Sur les echanges entre la junte et ces acteurs de la societé civile, un document de proposition a été remis au CNRD sur la transition prochaine:

<<En fin nous avons transmis un document de proposition et ce n’est pas un document qui narre le passé mais aussi qui balise les principes et les valeurs sur lequel la transition doit reposer pour reprendre aux attentes légitime du peuple de Guinée>>.

Au compte de cette deuxieme journée de concertation, le president de la junte a aussi rassuré ces acteurs de la société civile guinéenne sur les principes du CNRD.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *