Simbaya/Matoto : un problème d’immamat interrompe la grande prière de vendredi

Un fait inédit s’est déroulé cet après-midi dans la commune de Matoto dans une mosquée à Simbaya. La grande prière de ce vendredi a été interrompue par des jets de pierres pour un problème d’immamat entre deux camps rivaux, nous apprend nos confrères d’Actuguinee.org.

Selon nos confrères, l’origine de ces accrochages entre fidèles musulmans remonte à la mort du premier imam de cette mosquée située à Simbaya près du domicile de l’ancien Premier ministre, Mohamed Said Fofana.

Depuis lors, le fils du défunt qui est le cinquième imam de la mosquée aurait voulu mordicus remplacer son feu père pour le poste de premier imam. Ce qui n’a pas été du goût des autres imams, conseillers et fidèles musulmans.

Face à ce refus catégorique des conseillers et de la ligue communale de Matoto, le jeune imam aurait décidé ce vendredi de s’imposer par force pour diriger la grande prière. Ce qui aurait irrité la colère des fidèles musulmans qui étaient sur place. Des discussions en discussions, certains fidèles ont fait usage des jets de pierres.

Aux dernières nouvelles, les agents de maintien d’ordre sont intervenus pour disperser la foule et le calme est revenu de ce côté.

Abdourahmane Diallo pour www.gui-plus.com
(00224) 621 28 03 88 / abrahamd992@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *