Justice : les avocats des détenus politiques annoncent leur retour aux procès (les raisons)

Après trois mois de suspension de leur participation aux différentes procédures visant les détenus politiques dont Ousmane Gaoual, Chérif Bah, Cellou Baldé et cie pour selon eux violations répétées de leurs droits, le pool d’avocats a adressé un courrier au pôle de juges en charge des dossiers annonçant leur retour aux procès.

L’information a été donnée ce mardi matin chez nos confrères de FIM FM par Maitre Pepe Antoine Lama, l’un des membres du pool d’avocats. Sur les raisons qui ont prévalu à ce retour après leur suspension le 10 février dernier, l’avocat a évoqué trois raisons.

« La première raison, c’est suite à l’entretien qu’on a eu avec le ministre de la justice garde des sceaux à sa demande; la deuxième raison ce que notre retour a été sollicité par nos clients eux-mêmes et la troisième ce que nous allons prochainement débattre de ce dossier à une audience publique qui connaîtra la participation des journalistes, éventuellement des diplomates et des citoyens qui viendront dans cette salle d’audience, écouter, voir avec quelle pertinence l’accusation pourra en tout cas asseoir la conviction du tribunal face aux faits reprochés à nos clients », a justifié Maître Pepe Antoine Lama.

A rappeler que la semaine dernière, le gouvernement guinéen a annoncé la fin de la procédure et une trentaine personnes détenues jusque-là à la Maison Centrale de Conakry ont bénéficié un non-lieu après plus de six mois de détention.

La Rédaction de www.gui-plus.com
(00224) 621 28 03 88

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *