Interview : Découvrez le parcours inspirant du jeune poète Elhadj Ousmane Baldé.

Dans une interview qu’il a accordé à www.gui-plus.com, Elhadj Ousmane Baldé est revenu sur son parcours académique, ses débuts dans la poésie mais également les difficultés quotidiennes dont sont confrontées les écrivains. Ce jeune poète considéré aujourd’hui comme modèle dans le milieu par la jeune génération a aussi des conseils pour les jeunes qui veulent se lancer dans l’écriture.

Lisez l’intégralité de l’interview !

Guiplus224 : Présentez-vous et parlez nous de vous en quelques mots.

Elhadj Ousmane Baldé : Je me nomme Elhadj Ousmane Baldé, Sociologue. Je suis Socio-anthropologue et à côté auteur.

Guiplus224 : Que peut-on retenir de votre parcours académique ?

Elhadj Ousmane Baldé : J’ai passé la plupart de mes études en Guinée, je n’ai eu que trois ans d’absence, c’est quand je suis allé en Malaisie faire mes Masters.

Guiplus224 : Comment avez-vous débuté l’écriture ?

Elhadj Ousmane Baldé : J’ai commencé à écrire en 2015. C’est venu d’un coup de colère. D’une envie de dénoncer, de proposer des solutions. Alors j’ai produis une première œuvre : la Guinée: le point de vue d’un sociologue, qui est un essai. Mais après je me suis carrément plongé dans la poésie. C’est pourquoi toutes mes œuvres qui ont suivi sont des recueils.

Guiplus224 : Parlez-nous de vos succès dans l’écriture ?

Elhadj Ousmane Baldé : Je pense que la chose que j’ai réussi est celle de rendre les gens plus attentifs à la poésie. Je suis arrivé à avoir un public merveilleux qui admire bien les vers que je produis. Avoir un public qui est toujours prêt à soutenir, c’est pour moi un accomplissement.

Guiplus224 : Quelles sont les difficultés que vous rencontrez dans ce milieu ?

Elhadj Ousmane Baldé : Les difficultés sont souvent liées à avoir une bonne maison, une maison prête à nous soutenir. C’est difficile, d’ailleurs il y a des maisons qui refusent carrément de publier de la poésie. Le milieu du livre en Guinée ne favorise pas l’épanouissement des écrivains. Les écrivains produisent les idées qui deviennent des œuvres, la maison vend les œuvres mais dans la plupart des cas il ne gagne rien en retour.

Guiplus224 : Qu’est-ce que ça vous dit aujourd’hui en tant que jeune d’être considéré comme un modèle et un mentor dans l’écriture ?

Elhadj Ousmane Baldé : Je pense que c’est une charge lourde. Très lourde. Difficile à endosser. Très difficile à endosser. Mais j’essaie de faire ce que je peux.

Guiplus224 : Quels sont vos secrets et stratégies de réussite dans vos écrits ?

Elhadj Ousmane Baldé : En fait, pour écrire ma poésie, j’attends d’être sur la même longueur avec la Muse avant d’écrire. Mon credo : ne jamais écrire si on ne sent pas que ça vient facilement. On a pas besoin de forcer l’inspiration quand elle est prête, elle coule à flot.

Guiplus224 : Quels sont vos projets à long terme ?

Elhadj Ousmane Baldé : Je veux bien faire des études de littéraire pour me spécialiser en poésie. Je veux en être, au-delà de l’expérience que j’ai : expert.

Guiplus224 : Quel message avez-vous à transmettre aux lecteurs qui vous liront et à tous les jeunes qui souhaitent être comme vous ?

Elhadj Ousmane Baldé : Je dirai, ne soyez jamais comme moi. Je ne suis pas un exemple. Pensez plus grand, allez au-delà.

Guiplus224 : Un mot pour notre site web www.gui-plus.com

Elhadj Ousmane Baldé : Merci pour tout ce que vous faites pour la jeunesse.

Un entretien réalisé par Lamzo Bgf Diallo pour www.gui-plus.com

1 réflexion sur “Interview : Découvrez le parcours inspirant du jeune poète Elhadj Ousmane Baldé.”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *