Interview : Découvrez le parcours de l’écrivain Sékou Touré, auteur du livre « un destin en noir-blanc »

1) Parlez nous de votre enfance, de votre parcours scolaire et universitaire ?

Je suis né à Coyah, grandi là-bas, et j’ai étudié dans une école privée” Madeleine de Simon” de la maternelle jusqu’en terminale. Après mon obtention du baccalauréat unique, j’ai été orienté à Kindia pour les Maths appliqués liées à l’informatique. Je suis diplômé en 2020 avec une mention très bien.

2) Vous êtes aujourd’hui un écrivain renommé, d’où est venu cette ambition ?

L’ambition d’écrire m’est venue depuis Kindia lorsque j’étais à l’Université, il y a de cela quatre ans.

3) Écrire n’est ce pas une chose facile, avez vous rencontrer des difficultés ?


J’ai rencontré assez des difficultés car j’ai pas eu un mentor, qui, pour me guider, j’ai cherché moi seul et je me suis fait formé moi même, donc personnes ne m’a appris à écrire.

4) Un auteur est fortement un grand lecteur, citez nous vos trois premiers livres qui vous ont poussés à écrire ?

Tout d’abord ce qui m’inspire c’est les gens qui m’entourent et la nature mais les trois premiers livres qui m’ont inspiré le plus il y a William Shakespeare avec sa poésie libre, Arthur Rimbaud avec sa poésie complète et Charles Baudelaire avec son œuvre les fleurs du Mal.

5) Que pensez vous des problématiques d’édition en Guinée ?

Dieu merci, en ce moment quand un jeune a du talent, il se fait édité, car avant cela n’existait pas. Donc, c’est normal de soutenir les jeunes qui ont des talents.

6) Aujourd’hui l’élève Guinéen ne s’adonne pas à la lecture, quelle solution proposez vous pour les faire intéressés ?

Il faut juste faire des bons livres car quant on tombe sur un bon livre on aura le goût de le lire.

7) Il y a beaucoup des jeunes qui écrivent de nos jours, quel message donneriez vous en guise de motivation ?

Les jeunes qui écrivent, je les encourage en même temps je les invite de s’adonner à l’écriture.
Ce n’est pas facile d’écrire mais s’il y a des critiques qu’ils acceptent et qu’ils écrivent des bonnes choses car, l’écriture est sacrée.

8) Avez vous d’autres projets qui tourne autour du livre ?

Sur l’écriture j’ai tellement des projets, car elle est maintenant ma vie. Mon deuxième livre va bientôt sortir, après j’ai des pièces de théâtre en suite un autre roman qui est en cours et je veux œuvrer sur tous les genres littéraires.

1 réflexion sur “Interview : Découvrez le parcours de l’écrivain Sékou Touré, auteur du livre « un destin en noir-blanc »”

  1. J’ai juste envie de remercier cet homme car grâce a lui je me suis habitué a la lecture et ça m’as plu amélioré
    Mes encouragements

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *