INTERVIEW: A la rencontre de Bah Mamadou Saliou, fondateur du réseau social Weldeen

Présentez-vous ?

Je me nomme BAH Mamadou Saliou âgé de 24 ans résidant dans le quartier Kipé dans la commune de Ratoma.

Parlez-nous de vous en quelques mots ?

Je suis développeur web et fondateur du réseau social weldeen

Que peut-on retenir de votre parcours académique ?

Je suis diplômé en MIAGE à l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry depuis près de 2 ans.

Comment avez-vous débuté dans l’entrepreneuriat?

J’ai travaillé dans un cyber pendant 5 ans et durant toutes ces années sa m’a permis de comprendre qu’en étant sous l’ail de quelqu’un  d’autre je n’arriverai pas à atteindre mes objectifs professionnels et du coup j’ai décidé d’abandonner pour travailler tout seul.

Parlez-nous de weldeen ce réseau social à l’image de Facebook ?

Weldeen est un réseau social professionnel qui a pour but la mise en relation des personnes entre elles. Il offre la possibilité de créer des interactions sociales et professionnelles entre les internautes, de minimiser les conflits raciales ou ethnocentrismes.

Quelles sont les difficultés que vous avez rencontrées dans la mise en place de cette plateforme ?

Les difficultés rencontrés sont surtout le financement et travaillant tout seul sur le projet parce que malgré le nombre de développeurs se trouvant en Guinée, il est très difficile de trouver des compétents et qui sont prêt pour la réussite du projet.

D’où tirez-vous cette inspiration ?

Je me suis inspiré de weldeen en m’exerçant sur la programmation et c’est là que je me suis dit pourquoi ne pas faire un grand projet qui ressemble à Facebook que tout le monde adore utiliser.

Quels sont vos projets pour le long terme ?

Mes projets sur le long terme consistent à créer une entreprise d’informatique qui va permettre à tout un chacun désireux de faire carrière dans l’informatique de trouver sa voie, de pouvoir apprendre facilement les technologies de l’information.

Quel regard portez-vous sur les NTIC dans le monde d’aujourd’hui ?

Les NTIC de nous jours sont devenus un atout très important dans la vie quotidienne qu’on ne peut s’en passer.

Quel message avez-vous à transmettre aux jeunes qui souhaitent se lancer dans l’entrepreneuriat ?

Mon message aux jeunes Guinéens est d’avoir la foi en eux, de savoir que oui ils peuvent réussir dans leurs projets qui leurs tiennent à cœur ainsi de ne pas attendre que quelqu’un ou le gouvernement fasse un pas vers eux pour qu’ils se décident et de toujours avoir le courage de continuer malgré les difficultés qui vont se présenter.

Un mot pour notre site web guiplus224.com

D’abord merci pour la confiance que vous faites aux jeunes entrepreneurs guinéens. Vous augmentez leur confiance en soi tout en faisant la promotion de leur projet.

2 réflexions sur “INTERVIEW: A la rencontre de Bah Mamadou Saliou, fondateur du réseau social Weldeen”

  1. Pour l’instant, féliciter et encourager de tels jeunes en leur disant qu’en effet, “le manque de confiance en soi est un cancer”.
    Beau travail et courage cher neveu!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *