Fête du travail : le mouvement syndical guinéen fait des nombreuses demandes à l’État

A l’occasion du 135ème   anniversaire de la fête internationale du travail, le mouvement syndical Guinéen a soumis au gouvernement et aux patronats un cahier de charge.

Concernant l’Administration Publique, le mouvement Syndical Guinéen demande :

1)- La revalorisation du Salaire minimum interprofessionnel garantie (SMIG)  à hauteur d’un million cinq cent mille Francs (1.500.000GNF).

2)- Augmentation de 50%  de salaire indiciaires des fonctionnaires  et les pensions

3)- L’engagement à la Fonction Publique des enseignants contractuels en situation de classe

4)- Le maintien du prix du carburant à la pompe à 9000gnf

5)- La reprise des élections sociales

6)- Le renouvellement du mandat des membres du conseil d’administrations dont les mandats sont échus

7)- Audite de la caisse nationale de la sécurité sociale (CNSS)

8)- Révision des conventions collectives  branche

9)- Mise en place d’une banque de l’habitant

10) -Réorganisation de l’inspection générale du travail

11) -Le relèvement de l’allocation familiale

12) -Le respect de liste des emplois protégés

13) -Guineenisation des postes

Le Mouvement Syndical Guinéen

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *