Education : le programme national « COACHING SCHOOL » de GUI-PLUS GROUP se poursuit dans les écoles guinéennes.

Entamé en début du mois de mai avec plus de 300 candidats outillés en développement personnel, le programme national de formation COACHING SCHOOL initié par l’entreprise Guiplus group s’est poursuivi simultanément ce dimanche 23 mai dans les salles de conférence du Complexe scolaire et universitaire Yataya (CO.SU.YA) et du Groupe scolaire Habibata Tounkara situé à Foulamadina, dans la commune de Ratoma.

Pour cette deuxième phase de la mise en œuvre de ce programme, plus de 100 candidats de quatre écoles aux différents examens nationaux ont été formés en développement personnel. Comme la première phase, l’objectif visé est de renforcer les capacités mentales et psychologiques des différents candidats au BEPC et au BAC afin de les permettre d’affronter avec confiance les épreuves.

Au complexe scolaire et universitaire Yataya, c’est le proviseur du dit établissement qui a donné le coup d’envoi de la formation. Monsieur Sané a commencé par prodiguer quelques conseils aux futurs lycéens et aux futurs étudiants.

« Lorsqu’on est candidat, nous sommes exposés à plusieurs facteurs et ces facteurs nous devons les connaître maintenant avant de se présenter dans une salle d’examen, parce que chacun d’entre vous dispose des atouts, chacun d’entre vous dispose des compétences, chacun d’entre vous dispose des avantages mais quelquefois vous avez du mal à exposer vos compétences, vos atouts ou vos avantages parce que tout simplement vous avez peur. Et cette peur, vous devez accepter de la libérer de votre esprit », a exhorté le proviseur du CO.SU.YA.

Après près de trois heures d’échanges entre le formateur et les élèves, les candidats sont sortis avec le sourire aux lèvres. Certains d’entre eux n’ont pas caché leur satisfaction. C’est le cas d’Aïssatou Billo Diallo, élève en terminale sciences mathématiques au Complexe scolaire La Sphère.

« Cette formation m’a permis de savoir beaucoup de choses, parce que j’étais incapable de me projeter sur mes études. Grâce à cette formation, j’ai appris qu’il faut se poser soi-même des questions sur ce qu’on veut faire à l’avenir, surtout écouter les conseils des gens qui ont vécu, avoir un esprit positif pour mieux affronter les épreuves avec confiance », a-t-elle déclaré, avant de souligner qu’elle va désormais mettre en pratique les enseignements reçus lors de la formation. « Désormais je compte mettre en oeuvre ces enseignements reçus parce qu’on nous a dit de ne pas avoir peur devant les épreuves, surtout de lire et relire, faut pas aussi se plonger rapidement dans le sujet sans pouvoir prendre son temps de réflexion sinon ça risque de te rattraper ».

De son côté, François kaklou Mansaré, élève en terminale sciences mathématiques au groupe scolaire Yataya est revenu sur quelques points importants qu’il a retenu lors de la formation. « A travers cette formation, j’ai compris il faut avoir confiance en soi-même, d’être soi-même, de se fixer des objectifs à court, moyen et long terme. Et quand on a ces objectifs, on pourra mieux préparer nos projets futurs », a-t-il indiqué.

Pour cette autre élève en Terminale sciences mathématiques au groupe scolaire La Sphère, cette formation vient à point nommé parce qu’elle avait beaucoup de difficultés pendant les épreuves. « Moi, j’avais beaucoup de difficultés devant les épreuves. Par exemple je lisais partiellement les sujets, je ne lisais pas entièrement mais le formateur nous a dit de lire entièrement les épreuves pour pouvoir les comprendre. C’est une des difficultés que j’avais et également avoir confiance en soi. Désormais devant quelconque sujet, j’aurais confiance en moi et j’appliquerai correctement ce qu’on nous a dit lors de cette formation », a dit Makhissa Sylla.

A noter que selon les responsables de Guiplus group, la troisième phase de cette formation aura lieu le 30 mai prochain.

La Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *