Diaspora guinéenne : les clivages ethniques impactent les relations des guinéens d’Allemagne.

Jusque-là visible sur le territoire guinéen, le communautarisme dans lequel le pays est embourbé ces derniers années commence à avoir des répercussions sur la diaspora guinéenne. C’est le cas des ressortissants guinéens vivant en Allemagne qui sont confrontés à ce jour à une quasi impossibilité de fédérer leurs différents potentiels pour faire face à leurs problèmes.

Cette division inter communautaire des ressortissants guinéens en Allemagne causée par les crises politiques interminables en Guinée affecte négativement leur vivre ensemble au pays d’accueil. C’est ce qu’a déclaré hier le président du Haut conseil des guinéens en Allemagne chez nos confrères de FIM FM.

« C’est très malheureux. La situation sociopolitique en Guinée et les clivages ethniques impactent fortement sur notre vivre ensemble ici (en Allemagne). On a pas encore arrivé à se départir de ces difficultés là. C’est-à-dire apprendre des sociétés d’accueil, se mettre ensemble, discuter ensemble de nos divergences justement pour qu’ensemble nous puissions proposer des solutions idoines pour nous ici d’abord et pour faire face à la Guinée, que ça politique, social ou économique », a indiqué Monsieur Djemory Kouyaté.

A noter que ces guinéens vivant en Allemagne comme dans d’autres pays européens font face de nos jours à des nombreuses difficultés. C’est notamment le rapatriement en grand nombre de ces compatriotes, le non accès aux passeports biométriques dû à l’impossibilité aux autorités guinéennes de doter les ambassades des techniques et technologies permettant d’enrôler sur place les ressortissants guinéens.

Avec l’arrivée d’un nouveau ministre à la tête du département des affaires étrangères et des guinéens de l’étranger, nombreux citoyens se demandent si l’État tiendra t-il compte des différentes préoccupations de ces compatriotes.

Abdourahmane Diallo pour www.gui-plus.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *