Diaspora: ce guinéen qui a été choqué par un message raciste d’une cliente.

Il s’appelle Yaya, il a 34 ans et il est originaire de la Guinée-Conakry.

Livreur pour la plateforme de livraison de repas Uber Eats, Yaya a été choqué de recevoir le vendredi 14 mai, en début de soirée, un message d’une rare violence venant d’une cliente à laquelle il devait livrer une commande KFC. 

Via l’application, celle-ci lui a adressé le commentaire suivant: “Dépêche-toi esclave”. 

Arrivé en France en 2009, comme le rappelle France Bleu, le trentenaire exerce cette activité de livraison pour Uber Eats depuis 7 mois sur le secteur de Laval.

Sur son profil professionnel, l’homme affiche un taux de satisfaction de 98% après 2.796 commandes livrées. 

AUCUN DOUTE SUR LE CARACTÈRE RACISTE

Selon Yaya, le caractère raciste ne fait aucun doute. La cliente a su que sa peau était noire en regardant la photo affichée sur son profil Uber Eats, une fois la commande passée.

C’est au moment où il se met en route vers le domicile de la cliente qu’il reçoit un message choquant. Il décide à ce moment-là de ne pas livrer la commande.

Je ne pouvais pas lui remettre sa commande parce que ces insultes, c’est insupportable. Une fois arrivé là-bas, on peut se bagarrer (…). Comme elle a vu ma photo sur son écran, elle sait que je suis de peau noire et m’a traité de la sorte“, a-t-il expliqué.

La plateforme Ubert Eats a été alertée et a annulé immédiatement la commande. Dès le lendemain, le livreur a déposé plainte au commissariat pour “injure non publique en raison de l’origine, l’ethnie, la nation, la race ou la religion”. 

UBER EATS SUSPEND LE COMPTE DE LA CLIENTE

Après ce message raciste, Uber Eats a suspendu le compte de la cliente concernée et a indiqué qu’elle accompagne ses livreurs lorsque des plaintes sont déposées. 

Le service de livraison a également précisé qu’il coopérera avec les forces de l’ordre lorsqu’un partage d’informations est requis, notamment pour transmettre l’identité des clients.

“Nous réitérons avec force qu’Uber Eats ne saurait tolérer aucune discrimination envers les livreurs, restaurants et les clients, que cela soit en raison de leur origine, de leur religion, de leur handicap, de leur orientation ou identité sexuelle, de leur situation familiale, de leur âge ou tout autre facteur de discrimination”, est-il précisé dans un communiqué.

Source : Nice Matin, publié 20/05/2021 à 17:26  https://www.nicematin.com/faits-divers/depeche-toi-esclave-un-livreur-uber-eats-porte-plainte-apres-le-message-raciste-dune-cliente-688607

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *