Chronique: Le destin inattendu de Marlyatou

Moi : je n’en croyais pas à mes yeux
C’était une voiture Cupra ateca. Je n’en avais encore jamais vu.
Très jolie voiture que tu as là
un sourire😀 se dessina sur son visage.
Lui:Merci, c’est ma préféré. Allez en voiture princesse.Un parfai parfait gentleman, il m’ouvrit la porte. Je ne me fis pas attendre pour y monter
, mais surtout à mon goût.
Lui: tu veux bien me donner ton adresse pour que l’on puisse partir.
Je lui donne et on part en direction chez moi.
Durant le trajet, il y régnait un silence assez gênant. Je ne savais pas quoi lui dire. Et lui tout en conduisant, me regardait au coin de l’œil comme s’il voulait me dévorer, puis je décide de briser le silence.
Moi: tu fais quoi comme boulot dans ta vie pour pouvoir te payer une voiture pareil ?
Après un long moment d’hésitation, il se décida à répondre.
Je suis un conseiller du président.
Waouh ça à l’air bien comme boulot.
Mais ce n’est pas trop chiant à faire tous les jours. Un président doit se prendre trop pour…….
Il se met à rire😂, je me demande pourquoi ça le fait rire comme ça.
Euh, bien c’est vrai qu’il peut se monter un peu capricieux. Mais au moins. J’ai un travail qui me permet de vivre comme je souhaite.
Et toi ma belle, qu’est ce que tu fais dans ta vie ?

Moi: je deviens timide, personne ne m’avait fait de tels compliments. Même pas mes ex petits amis.
Je travaille dans une maison d’édition

Lui: intéressante, et tu fais quoi exactement dans l’édition.
Moi: euhh bien, je m’occupe de traduire des œuvres d’amours 😍. Mais surtout j’écris des livres📚 d’amours.
Lui: tu as l’air vraiment d’aimer ton travail.
Moi : j’adore lire et écrire,c’est pour ça que jai choisi de travailler dans une maison d’édition, lire me permet de m’évader, d’oublier un peu mes soucis. Je suis vraiment heureuse de pouvoir faire ce que j’aime tout en étant payer.
Lui: on joint l’utile à l’agréable, comme on dit souvent.
Moi: exactement!
Et nous nous sommes mis à rire.
Je ne sais même pas pourquoi on a commencer à rire. L’ambiance était plus détendu. J’étais moins timide.
On arriva enfin chez moi. Et comme lorsque je suis monté dans sa voiture, il me tenait la portière.
Moi : merci beaucoup, de m’avoir raccompagné Rachid.
Lui: c’était un réel plaisir.
Bon, euh bonne nuit Marlyatou à très bientôt.
Je reste étonné par ces dernières paroles,mais je n’ai même pas le temps de lui demander pourquoi il a dit ça qu’il est déjà parti.
Arrivée dans mon appartement je vais dans la salle de bain pour me démaquiller et prendre un bon bain et me mettre en robe de nuit. Je me couche au lit espérant trouver rapidement le sommeil.
Le lendemain matin j’ai eu du mal à sortir du lit, je n’ai pas arrêté de m’imaginer avec Rachid. Enfin normalement je devrais plus le revoir.
Mon esprit en est heureux. Mais mon cœur lui espère le revoir très vite.
Une fois levée je prend mon bain prie, m’habille, je me dirige vers la cuisine pour prendre mon petit déjeuner🍳☕.
Je sors faire du sport⛹️.
Je me demande si je vais revoir Rachid. Il faut vraiment que j’arrête de penser à lui.
Après 45min de course, je décide de rentrer chez moi. Lorsque j’arrive devant mon appartement je vois la voiture de Rachid.
Une fois rentrée dans l’appartement, je décide de prendre les escaliers, pour éviter de le croiser.
Au moment où je commence à monter les escaliers j’entends des voix, je décide de me cacher de peur de le croiser.
Depuis ma cachette, je peux tout voir sans être vu. Et là je vois Rachid et Ousmane descendre tout en discutant.
Ousmane :alors mon pote comment s’est passé ta soirée avec Marlyatou ?
Vous vous êtes embrassés et plus si affinités……
Rachid : désolé de casser ton délire, et ton imagination, mais non j’ai été un parfait gentleman. Même si je dois te l’avouer ça a été dur de me retenir. Elle est tellement belle.
Ousmane : à la bonne heure j’ai cru que j’avais perdu mon ami. C’est vrai qu’elle est belle, mais pas autant que son amie Mariam.
Rachid : Dis moi alors comment s’est passée ta soirée avec Mariam ?
Ousmane : ah mon ami ça faisait longtemps que je n’avais pas passé une nuit aussi explosive. On a à peine pu dormir cette nuit. Elle est vraiment fabuleuse.
Rachid: j’espère connaître ça un jour avec……………..

A la semaine prochaine pour la suite!

Aissatou DIALLO, chroniqueuse de GUI-PLUS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *