Cellou Dalein répond à Kassory : « c’est par la loi qu’on restaure l’ordre »

Lors de la présentation de la politique générale de son gouvernement la semaine dernière à l’Assemblée Nationale, le premier ministre Kassory Fofana a venté les mérites des Postes Armés (PA) installés sur l’axe qui ont permis selon lui de restaurer l’autorité de l’État. Invité à la radio Espace ce mercredi, Cellou Dalein Diallo s’est prononcé sur la question.

Pour le président de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG), on ne peut pas se glorifier d’avoir restauré l’autorité de l’État en violant les lois qui le régissent et les droits fondamentaux des citoyens qui le composent.

« Le droit de manifester est un droit constitutionnel. Tuer un opposant est un crime qui doit être puni. On peut restaurer l’ordre mais en respectant la loi. C’est par la loi qu’on restaure l’ordre. Mais les militaires sont déployés dans tous les fiefs de l’opposition notamment à l’axe. On a tué plus de 160 personnes, mais est-ce que le calme a ce prix ? En ôtant la vie à des citoyens et ne pas leur donner le droit à la justice. Si l’objectif est d’obtenir le calme par la violence et la mort, moi je ne veux pas de ce calme là. Lorsqu’on tue les gens, on les enterrent nuitamment, on cache des cadavres dans la forêt, avec des violences inouïes en Guinée forestière, on dit qu’il y’a le calme. Il faut arrêter les tueurs et restaurer les droits aux citoyens de manifester pacifiquement », a lancé Cellou Dalein Diallo.

Abdourahmane Diallo pour www.gui-plus.com
(00224) 621 28 03 88 / 664 79 20 35

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *