Amende pour non port de masques : Général Baffoé invite les citoyens à réclamer un reçu.

Depuis que la mesure relative au port des masquesa été rendue obligatoire, les contrevenants s’exposent au paiement d’une amende de 50 milles fg. Pour s’assurer que cet argent arrive à destination, le Directeur général de la police a expliqué la procédure à suivre. 

« Les 50.000 francs guinéens doivent être payés contre un reçu et une bavette. Si un policier vous arrête et vous êtes prêt à payer les 50.000, il doit vous donner un reçu et une bavette. S’il est plus fort que vous et vous violente, appelez le 117 pour le signaler. S’il vous dépose dans un commissariat ou dans une CMIS, acceptez d’y aller. Après, portez plainte. Nous, on sait qui commande qui et qui fait quoi » a déclaré l’inspecteur général de la police, Ansoumane Baffoe Camara.S’agissant du couvre-feu, le DG de la police a rappelé que le respect de l’heure indiquée, c’est-à-dire 23 heures doit être de mise. Il prévient que ceux qui ne vont pas respecter cette mesure vont être verbalisés jusqu’au petit matin. « Si quelqu’un vient à minuit au niveau d’un barrage, moi je ne vais pas le frapper ni l’insulter, mais on va veiller ensemble. La personne reste sur place jusqu’à 6h du matin » indique t-il. Il a exhorté tout de même aux citoyens à refuser de donner un seul centime à un policier pour le ‘’lever de barrage’’. Parce que dit-il, celui qui remet de l’argent à un policier afin que ce dernier libère le passage est non seulement un acteur majeur de la corruptionmais aussi qu’il aura facilité à l’explosion de la pandémie. 

Abdourahmane Diallo pour www.gui-plus.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *