Affaire cocaïne : la mise au point du Colonel Major Mansaré de la Commission d’enquête

Invité ce jeudi dans l’émission « les GG » de la radio Espace, le porte-parole de la Commission rogatoire chargée d’enquêter sur la disparition d’une importante quantité de cocaïne saisie par la police a levé l’équivoque sur les agissements de certains officiers cités dans cette affaire.

Les interrogations de nos confrères tournaient autour du refus opposé pour une première fois de Général Aboubacar Fabou Camara, Directeur Central de la police judiciaire d’être entendu par la Commission rogatoire en raison selon l’officier que certains enquêteurs seraient ses subordonnés.

Une version rejetée par le porte-parole de la Commission rogatoire. Aux dires de Colonel Major Mansaré, « toutes les actions menées par la commission sont commandées par le juge d’instruction du Tribunal de première instance de Dixinn. Ce qui veut dire que Général Fabou Camara ne peut pas déroger à la règle. Même si c’est un ministre qui est cité dans cette affaire, il va être entendu » a rassuré le Directeur général adjoint des services spéciaux de lutte contre la drogue et les crimes organisés.

Dans cette même interview, le porte-parole de la Commission rogatoire a révélé que 300 kilogrammes de cocaïne, les 32 plaquettes substituées et leurs auteurs ne sont pas jusqu’à présent retrouvés. Colonel Major Mansaré affirme tout de même que la Commission rogatoire a été renouvelée pour un mois et les enquêtes se poursuivent.

Abdourahmane Diallo pour www.gui-plus.com
(00224) 621 28 03 88 / 664 79 20 35

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *