ADC-BOC : Dr Ibrahima Sory Diallo apporte une réponse cinglante aux démissionnaires

Dans une déclaration rendue publique hier, jeudi 1er avril, plusieurs membres du Bureau politique national du parti ADC-BOC ont accusé leur président de mauvaise gestion et ont annoncé leur démission du parti.

Réagissant à cette déclaration, le président du parti ADC-BOC, Dr Ibrahima Sory Diallo a fait savoir que c’est par voix de presse qu’il a appris la nouvelle. Ce qui constitue pour lui une violation de la procédure. Il accuse ses anciens collaborateurs de diffamation contre sa personne.

« Moi je me plains d’abord en tant qu’une personne qui a reçu une diffamation de caractère. C’est une diffamation contre ma personne parce que si quelqu’un veut démissionner d’un parti politique, il doit faire une lettre de démission et que cette lettre soit publiée au secrétariat. C’est après cette étape qu’il viens maintenant pour publier à la presse » a-t-il dit.

Le député de la neuvième législature guinéenne révèle que la plupart de ces démissionnaires étaient membres dans d’autres partis politiques. C’est lors des dernières élections qu’ils ont demandé à adhérer au sein du parti ADC-BOC. Aux dires de l’opposant, ces personnes n’ont pas jusqu’à présent fini de faire les formalités d’adhésion.

« Mais si les gens parlent de mauvaise gestion, moi je n’ai pas besoin de gens qui ont déjà trahi leurs propres leaders dans l’intention de me rejoindre. Ils n’ont même pas fini de remplir d’abord les conditions d’adhésion parce qu’il faut qu’ils fassent une déclaration de retrait total du parti là où ils viennent. Moi, toutes mes structures sont intactes », a déclaré le parlementaire.

Abdourahmane Diallo pour www.gui-plus.com
(00224) 621 28 03 88 / 664 79 20 35

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *